So Solaire

Energies renouvelables: déjà des millions d’emplois, mais des gains potentiels bien plus grands, selon un rapport

Admin FCE

19 juil. 2023 – 07:35

Solaire, éolien… les énergies renouvelables génèrent déjà près de 13 millions d’emplois dans le monde, a calculé le think tank REN21, qui déplore cependant que l’investissement dans ces énergies reste insuffisant en dépit de leurs bénéfices sociaux.

“Pour cause d’inflation, de coût de l’énergie ou de manque de vision”, le nombre de personnes sans électricité devrait croître en 2022, pour la première fois depuis longtemps, de 20 millions à quelque 774 millions au total, pour l’essentiel en Afrique sub-saharienne, alerte, sur la base de données provisoires, le rapport publié mercredi.

Dans la foulée du Covid et de la crise énergétique liée à la guerre en Ukraine, des gouvernements, des Etats-Unis à l’UE ou au Japon, ont engagé des plans de soutien aux énergies renouvelables (ENR).

“Ces mesures ouvrent des perspectives remarquables en termes de croissance économique et d’emploi dans l’énergie pour les années à venir”, note le réseau d’experts dans ce rapport consacré aux bénéfices des ENR (accès à l’énergie, coût réduit, santé, lutte contre le réchauffement climatique…).

En 2021, plus de 12,7 millions d’emplois étaient liés aux énergies renouvelables, selon REN21.

En termes de qualification, 70% de la main-d’oeuvre aujourd’hui employée dans le secteur pétro-gazier dispose de compétences réclamées aussi dans les énergies vertes, souligne ce bilan.

Dans l’UE, les objectifs du plan REPowerEU, qui vise l’abandon des énergies fossiles russes, nécessiteront la création de 3,5 millions d’emplois d’ici à 2030, quand le plan américain (IRA) peut en générer près de 5 millions dans l’énergie, d’après ces estimations.

L’Inde espère plus de 3,4 millions d’emplois nouveaux d’ici à 2030 dans l’éolien et le solaire. Ce pays, qui a imposé une taxe sur les importations de cellules photovoltaïques, porte un plan de 3 milliards de dollars pour soutenir une production nationale de panneaux solaires.

Et pourtant: si l’investissement dans les renouvelables a atteint en 2022 le record de 495,4 milliards de dollars, il reste loin des 1.100 milliards alloués aux énergies fossiles, relève REN21 dans son bilan.

Les pays en développement, qui accueillent deux tiers de la population mondiale, n’ont bénéficié que d’un cinquième de l’investissement dans les renouvelables.

En 2021, les banques privées ont fourni 395 milliards à des projets fossiles, et 53 milliards à des projets renouvelables.

En conséquence, 113 pays ne peuvent toujours pas fournir un accès à l’électricité à tous leurs habitants, et seuls 54 d’entre eux se sont fixé des objectifs pour améliorer cette situation, selon le rapport.

“Malgré les vastes bénéfices des renouvelables, la plupart des pays et des institutions continuent d’investir dans les fossiles, y compris le gaz, privant leurs citoyens de gains potentiels en matière de développement”, note Rana Adib, la directrice de REN21, citée dans le rapport.

230719053011.8tnxxklz
© 2023 AFP
19 juil. 2023 – 07h30

Ajouter un commentaire