Installation de panneaux solaires

Vous souhaitez installer des panneaux photovoltaïques sur votre toit pour produire votre énergie solaire ?  So-Solaire s’occupe de votre installation de A à Z, de l’étude de vos besoins aux travaux, en passant évidemment par la demande d’aide d’Etat.

Recharger la voiture

voiture electrique à recharger

Electronique et loisirs

television consommation électrique

Maison confortable

maison chaude hiver

Panneaux solaires : installation et avis

Quelles sont les aides de l'État pour les panneaux solaires ?

Les aides financières pour l’installation de panneaux solaires

Afin de faciliter les travaux d’installation et le développement des énergies renouvelables, l’État a mis en place plusieurs types d’aide pour encourager les particuliers à installer des panneaux solaires :

  1. L’obligation d’achat : Le surplus d’électricité produit par votre installation peut être racheté à un prix fixé par la loi.
  2. La prime à l’autoconsommation photovoltaïque : cela revient à consommer l’électricité produite à partir d’énergie solaire. Le montant de la prime repose sur la puissance de l’installation.
  3. Taux de TVA réduit : la TVA qui s’applique à vos travaux est limitée à 10%.
  4. Les aides des collectivités locales : pour cela renseignez-vous auprès de votre mairie, conseil général ou conseil régional.

Plus d’info sur : https://www.faire.gouv.fr/

Est-ce rentable d'installer des panneaux solaires ?

Sans réaliser une étude détaillée de votre projet, il est difficile de répondre à la question de la rentabilité. La rentabilité de votre installation solaire va dépendre :

  1. Du coût de votre installation : prix des équipements et matériaux choisis
  2. De la puissance globale de vos panneaux solaires : la puissance de l’équipement détermine le montant de la prime.

Par contre, le prix de revente est stable.

Quel est le coût d'une installation photovoltaïque ?

Le coût de l’installation de panneaux solaires revient en moyenne à 1000€/m2. Mais le coût varie aussi en fonction de la puissance des panneaux solaires. Ainsi, le tarif généralement pratiqué est souvent estimé entre 9 et 13 000€ par kWc.

Demandez Une Étude Personnalisée

Questions sur les panneaux solaires

Qu’est-ce que l’autoconsommation ?

L’autoconsommation, c’est l’utilisation de tout ou partie de l’électricité solaire sur le lieu où elle est produite. Selon la taille de votre installation, l’électricité produite et non consommée sur place (surplus) peut-être au choix :

  • Injectée sur le réseau électrique : vendue
  • Stockée dans un parc de batteries

Source : Ademe Occitanie

Comment faire face au mauvais temps avec des panneaux solaires ?

Pour couvrir les consommations nocturnes, ou les jours de mauvais temps, il faut forcément soutirer de l’électricité au réseau ou avoir un parc de batteries pour le stockage de l’électricité (plus coûteux).

Source : Ademe Occitanie

Est-il possible de viser une autoconsommation ?

L’autoconsommation n’est pertinente que si vous modifiez vos habitudes de consommation d’électricité pour aligner cette dernière avec les horaires solaires de production. Sinon, la vente totale est économiquement plus intéressante.

Source : Ademe Occitanie

Comment estimer le nombre de panneaux nécessaires ?

Une installation ayant une puissance de 2 kWc produira entre 2 400 kWh et 2 800 kWh d’électricité par an. Il ne faut pas comparer ce niveau de production à votre consommation annuelle. Même si lors d’une journée ensoleillée le photovoltaïque peut permettre de couvrir l’intégralité de vos besoins en électricité à un instant T, ce n’est pas le cas sur l’année et à toute heure de la journée.

Source : Ademe Occitanie

Pourquoi choisir l’autoconsommation ?

  1. Possibilité de commencer avec un investissement réduit (inférieur à 2 000 €).
  2. Anticiper l’augmentation du prix de l’électricité en réduisant le nombre de kWh achetés.
  3. Une grande souplesse de solutions d’implantation grâce à une surface nécessaire réduite.
  4. Vous pouvez faire évoluer votre installation (rajout de panneaux par exemple) sauf dans le cas où vous avez signé un contrat avec un acheteur obligé (le cadre du contrat ne l’autorise pas).

Source : Ademe Occitanie